Histoire & réalisations

Geyser a été créé en 1983 par un groupe de jeunes professionnels, à l’occasion d’un grand voyage autour des Amériques. Ce voyage, soutenu dans le cadre de la dotation Renault « Les routes du monde », visait l’analyse d’initiatives rurales préfigurant une transition écologique et solidaire.

L’histoire de l’association peut être résumée en 4 phases :

Une première phase très centrée sur l’agri-environnement, avec la création de la revue « Alternatives agricoles » et l’engagement dans un réseau régional œuvrant à la préservation et à la valorisation de la biodiversité cultivée (PAGE Provence).

Une seconde phase d’élargissement à la gestion des milieux naturels: accompagnement de la Fondation de France pour favoriser l’émergence du génie écologique, programme LIFE sur les friches avec Terre Vivante, etc.

En parallèle aux 2 phases précédentes, la participation à des réflexions sur les politiques agricoles et rurales (Groupe de Bruges) et sur la coopération Nord-Sud (Groupe Amérique latine des ONG françaises) ; cette dernière étant basée, notamment, sur un fort partenariat avec des ONG mexicaines.

La troisième phase, au tournant du millénaire, correspond à un nouvel élargissement. Cette fois, il s’agit d’intégrer les dimensions socio-politiques au traitement des questions environnementales, en puisant dans les pratiques de la médiation de conflit. C’est ainsi que nait le dialogue territorial, dans lequel Geyser va investir en tant que concepteur, formateur et animateur.

En parallèle, l’engagement de Geyser dans le champ de l’agri-environnement se centre sur la promotion des savoirs paysans, considérée comme une des clés de l’agroécologie et inspirée par l’école mexicaine d’ethnoécologie.

La quatrième phase, en cours, correspond au renforcement et à la diffusion des 2 axes précédents par la construction de partenariats : création du programme, puis de l’association Comédie ; création de l’ICPC (Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne), puis de l’Ecole de dialogue territorial ; partenariats sur les savoirs paysans avec SupAgro Florac, AgroParis, les PNR de la région Sud et du Massif central, etc.